En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience.

Budget communal

Budget 2017

Le vote du budget constitue une étape stratégique dans le calendrier budgétaire annuel. Il s’agit certes d’un acte financier mais aussi d’un acte éminemment politique qui traduit les engagements du mandat municipal.

Son élaboration doit se faire dans la plus grande prudence en déterminant les dépenses et les recettes de manière la plus sincère possible.

Le lundi 6 février 2017, les élus ont voté à l’unanimité, le budget primitif de l'année 2017 qui, grâce à une maîtrise stricte des dépenses de fonctionnement, permet de poursuivre les objectifs à atteindre :

Le compte administratif 2016 est conforme aux prévisions, puisque les dépenses ont été réalisées à hauteur de 99,6% des prévisions.
Des économies conséquentes sont effectives sur plusieurs chapitres du budget par rapport à 2015, notamment sur les énergies :
- électricité : baisse de 12%, soit 24,5% en 2 ans, grâce à l’isolation de l’école et l’optimisation du chauffage des bâtiments
- fuel et gaz : baisse de 12%, soit 46% en 2 ans
- carburant : baisse de 27% soit 49% en 2 ans
- téléphonie : baisse de 21% soit 45% en 2 ans grâce à l’optimisation de nos contrats et le changement d’opérateur
L’adaptation de notre contrat d’assurance des agents et l’absence de création de nouveau poste permet la stabilité des charges de personnel.

Les recettes de fonctionnement, par nature difficiles à estimer correctement, sont supérieures de 3,6% à ce qui était budgété.

L’excédent budgétaire de l’année 2016 s’établit à 448 606,94€, qui s’ajoute aux excédents cumulés des années précédentes d’un montant de 274 837,19€.
Afin de couvrir les dépenses importantes d’investissement de l’année 2017, le conseil a voté l’affectation de l’ensemble de cette somme en investissement, soit 723 444,13€.

Une politique ambitieuse en termes d'investissements

Malgré la baisse drastique des dotations de l'État, le budget 2017 prévoit une forte hausse du niveau d'investissements.

La capacité d'autofinancement de la Commune (c'est-à-dire sa capacité à investir sans faire appel à l'emprunt) s’améliore, grâce à la maîtrise globale des dépenses de fonctionnement.

Endettement de la commune

Avec une dette s’élevant à 1.470.000€ au 31 décembre 2016 et représentant 677€ par habitant, Saint-Laurent-d’Agny se situe en deçà de la moyenne nationale dans cette catégorie de communes (724€/hab).
Un nouvel emprunt de 600.000€, à un taux de 0,82% est contracté en 2017, pour permettre le financement d’une partie de la résidence séniors.
La capacité de désendettement de la commune qui mesure le nombre d’années nécessaires pour éteindre la dette bancaire, est très bonne, puisqu’il nous faudrait 3,5 années pour rembourser notre dette si la totalité de notre excédent de fonctionnement y était consacré.

Une fiscalité stable

Depuis 2006, les taux d’imposition sont reconduits sans augmentation.

Les grandes masses du budget principal sont réparties en deux sections :

La section de fonctionnement qui regroupe notamment les moyens mis à la disposition des services pour leur fonctionnement au quotidien ainsi que les moyens financiers servis aux associations, s’équilibre à 1 624 719€.

La section d'investissement où sont inscrits notamment les crédits concernant les grosses opérations de construction ou de réhabilitation, s’équilibre à 3 254 680,11€.

Ces dépenses sont financées par les ressources propres de la collectivité, par des dotations et subventions, et un emprunt contracté pour le projet de résidence séniors. Cette section est par nature, celle qui a vocation à modifier ou enrichir le patrimoine de la collectivité.

Coup de projecteur sur quelques opérations individualisées :

Travaux de voirie : 150k€

-Cheminement piétons route de Mornant:100k€.

-Accès école et garderie périscolaire : 10k€.

-Maitrise d’œuvre voirie : 12k€.

-Dissimulation réseau et marquage : 8k€

-Participation aux travaux route de Saint-Vincent : 20k€

Acquisitions foncières : 300k€

Groupe scolaire : 390 k€

-Changement des fenêtres : 30k€

-Création de 2 nouvelles salles : 100k€

-Création d’une salle polyvalente : 100k€

-Maitrise d’œuvre et divers bureaux d’études : 10k€

-Mobilier et équipement de la salle : 30k€

-Etanchéité : 20k€

-Accessibilité : 10k€

Modification du Plan Local d’Urbanisme : 5k€.

Terrain multisports : 110k€.

Réalisation d’une résidence séniors et d’une maison de santé : 1,780 M€

Réhabilitation maison de la Blancherie : 20 k€ pour maitrise d’œuvre

Rénovation du rez de chaussée de la Mairie : 70 k€