Budget communal

Budget 2021


Le vote du budget constitue une étape stratégique dans le calendrier budgétaire annuel. Il s’agit certes d’un acte financier mais aussi d’un acte éminemment politique qui traduit les engagements du mandat municipal.
Son élaboration doit se faire dans la plus grande prudence en déterminant les dépenses et les recettes de manière la plus sincère possible.
Le lundi 8 février 2021, les élus ont voté à l’unanimité, le budget primitif de l'année 2021 qui, grâce à une maîtrise stricte des dépenses de fonctionnement, permet de poursuivre les engagements du mandat.
L’excédent budgétaire de l’année 2020 s’établit à 519 717,12€, en baisse de 15% par rapport à 2019, en raison des dépenses supplémentaires liées à la crise sanitaire.
Afin de couvrir les dépenses importantes d’investissement de l’année 2021, le conseil a voté l’affectation de l’ensemble de cette somme en investissement.

Une politique ambitieuse en termes d'investissements


Le budget 2021 prévoit un fort niveau d'investissements, en hausse par rapport à 2020.
La capacité d'autofinancement de la Commune (c'est-à-dire sa capacité à investir sans faire appel à l'emprunt) s’améliore, grâce à la maîtrise globale des dépenses de fonctionnement.
 

Endettement de la commune


Avec une dette s’élevant à 1.629.766€ au 31 décembre 2020 et représentant 741€ par habitant, Saint-Laurent-d’Agny se situe au niveau de la moyenne nationale dans cette catégorie de communes.
La capacité de désendettement de la commune qui mesure le nombre d’années nécessaires pour éteindre la dette bancaire, est excellente, puisqu’il nous faudrait 3,14 années pour rembourser notre dette si la totalité de notre excédent de fonctionnement y était consacré. Ce ratio très bas permet à la commune d’avoir des emprunts à des taux très intéressants.
 

Une fiscalité stable


Depuis 2019, les taux d’imposition sont reconduits sans augmentation.
•    16,11 % pour la taxe d’habitation,
•    16,40 % pour la taxe foncière sur les propriétés bâties,
•    70,14 % pour la taxe foncière sur les propriétés non bâties

 

Les grandes masses du budget principal sont réparties en deux sections :

La section de fonctionnement qui regroupe notamment les moyens mis à la disposition des services pour leur fonctionnement au quotidien ainsi que les moyens financiers servis aux associations, s’équilibre à 2 027 817€.
La section d'investissement où sont inscrits notamment les crédits concernant les grosses opérations de construction ou de réhabilitation, s’équilibre à 2 761 750€.
Ces dépenses sont financées par les ressources propres de la collectivité, par des dotations et subventions, et un emprunt contracté pour le projet de résidence séniors. Cette section est par nature, celle qui a vocation à modifier ou enrichir le patrimoine de la collectivité.
 

Coup de projecteur sur quelques opérations individualisées :

• Rénovation énergétique et aménagement du rez-de chaussée de la Mairie : 165 k€
• Fin des travaux de réhabilitation de la maison et des granges de la Blancherie: 160 k€
• Etudes et 1ère phases de travaux pour l’aménagement du centre-bourg : 1,3 M€
• Etudes pour l’aménagement de la maison rue de l’étang : 90 k€
• Création d’un nouvel espace de jeux familial entre la crèche et le multi-stade: 90 k€
• Réfection de la cour de l'école maternelle, achat de tableaux numériques en élémentaire 160 k€
• Création d’un rond-point à l’intersection rue de l’étang – route de Prapin et de trottoirs route de Cremière : 167 k€
• Remplacement d’un véhicule diesel par un véhicule électrique au service technique : 13 k€

Chaque année, un important travail de recherche de subventions est réalisé afin de minimiser le coût des projets pour nos administrés.
Pour l’année 2021, ce sont 583 676€ de subventions qui seront versés à la commune par la Copamo, le département, la région et l’état.
Notre projet de réaménagement du centre-bourg bénéficie notamment d’une subvention dans le cadre du plan France Relance.